enfr

Festival Onda Jazz

Après trois jours de concert à Ondajazz, et au nom de toute l’ équipe Ondada !
Merci Remi Panossian ainsi que Max et Frédéric pour votre musique brillante, votre dynamisme et jeunesse musicale.
Vous avez donné trois jours de musique exceptionnelle, fluide et pêchue, il n y a rien à jeter, tout se boit ! la générosité de vos notes et rythmes a marqué les murs de Ondajazz. Ce nouveau trio a su très rapidement acquérir les principes fondamentaux du partage musical. Trio soudé qui se nourrit de la musique (et pas seulement si on regarde tout ce que mange Remi a table…:o))
Une musique que vous avez su offrir avec plaisir. Et ça, ça ne s’oublie pas.
Vous montrez que la musique est pour tout le monde, et que le jazz n est pas ce stéréotype intello élitiste et casse b**** que l on pourrait parfois penser. Une musique faite de bonheur, de belles mélodies qui transpire le plaisir et que chaque public peut boire à plus soif sans avoir mal au crâne après.
Merci a vous trois. Vous faites partie de cette jeune génération qui laisse sans cesse visible la passion qui l’habite…un plaisir de vous voir jouer, de vous entendre.
Le public a adoré…parce qu’il a des oreilles tout simplement
Continuez et revenez nous vite, Lisbonne vous attend à nouveau !

Bises a vous et bravo.
Ondajazz est votre maison
Saudade !

Sud Ouest – sept 2008

Two, un duo très solide. Une musique qui vit de toute la force de la jeunesse, bien ancrée dans le New York d’hier, elle file vers le monde de demain.

Piano Bleu 2008

Ce disque prouve encore que la formule duo piano/contrebasse qui tend à s’étendre actuellement dans le monde jazz a de quoi séduire les oreilles. A écouter en boucle sans se lasser….

La gazette, juin 2008

Ils sont deux. Simplement deux. Une insolence due à leur jeune âge et une simplicité habituellement absente aux jeunes musiciens : voilà la grande réussite de Two. Quel Talent !

Jazz Magazine, mai 2008

Le contrebassiste Julien Duthu et le pianiste Rémi Panossian, dessinent une musique aux contours délicats, qui déroulent ses motifs comme au long d’une partition finement détaillée.

Dernières Nouvelles du Jazz, mai 2008

Cette paire indissociable de fidèle coloristes transmet sa profonde passion à travers une vision ultra personnelle de la musique, avec toujours pour centre ce dialogue à double sens, qui ne laissera personne indifférent.

Midi Libre, mai 2008

Elégant, limpide, inventif et volontiers charmeur, leur jazz emprunte à la pop son immédiateté mélodique et au cinéma sa puissance évocatrice.

Daniel Yvinec, avril 2008

En se posant clairement la question du son de groupe, en faisant passer au second plan une indiscutable maîtrise instrumentale, ils nous offrent une vision du Jazz généreuse et profonde.

Le public se reconnaîtra ici dans la limpidité des couleurs, des idées mélodiques et d’un espace vital dont notre monde a plus que jamais besoin.

France Info, avril 2008

Apres un premier album prometteur, les voici de retour avec Two. Ils prouvent dans ce deuxième album la force du duo quand il est habité par la même passion. L’album de la maturité.

Jazz Notes, décembre 2005

Le sens de la communion musicale est total, arpentant la mélodie d’une harmonieuse façon avec à la fois douceur et énergie. Une musique qui s’écoute avec une attention soutenue plus on la découvre.

 Page 3 of 4 « 1  2  3  4 »